Vision et ancrage

La vision de l’INP est d’être : (i) un creuset de connaissances en sciences pédologiques, (ii) le leader dans le domaine de la gestion des terres et de la mise en œuvre d’une approche intégrale, globale et durable du développement et (iii) un observatoire et un outil de recherche/développement dans le domaine des sols.

Sur le plan territorial, l’INP ambitionne de se déployer sur toute l’étendue du territoire national. Aujourd’hui, il couvre, à travers ses délégations (démembrements territoriaux),huit (08) des neuf (09) zones pédoclimqtiques (ZP) : ZP Niayes, ZP Kayor-Baol, ZP sine Saloum, ZP FouladoPakao, ZP Jolof, ZP Tamba, ZP Fleuve et ZP Kédougou.

Les sols, ressources silencieuses, longtemps considérés comme inépuisables sont aujourd’hui soumis à différentes formes de dégradation entrainant la détérioration de leurs capacités productives.

La dégradation des terres au Sénégal : environ 34 % de la superficie du pays  sont sous l’emprise de diverses formes de dégradation (CSE, 2010),  avec des pertes annuelles de l’ordre de 1% du PIB (BM, 2007.

 

 

Les commentaires sont fermés