Amélioration de la fertilité des terres

L’atteinte des objectifs en matière de souveraineté alimentaire et de réduction de la pauvreté passe nécessairement par l’amélioration de la qualité des sols, notamment en ses fonctions de production agricole et de conservation des agro-écosystèmes. Pour ce faire, l’INP s’investit dans plusieurs thématiques allant de la régénération des sols, à la gestion intégrée des eaux et des sols, en passant par la fertilisation raisonnée.

Phosphatage

Valorisation des ressources naturelles minières pour combler une des premières carences de nos terres à savoir le phosphore avec l’utilisation des phosphates de Matam (29 à 32 % de P2O5)

Compostage

Mise en œuvre de techniques de pointe valorisant les résidus et déchets organiques pour pallier la carence en matière organique de nos terres

Défense, Restauration et Conservation des Sols et des eaux (DRS/CES)

Les techniques de DRS/CES luttent contre les processus de dégradation telles que l’érosion hydrique et éolienne.

Programme national de lutte contre la salinité et la salinisation de nos terres

Prés de 5% de nos terres sont sous l’emprise des sels à des degrés différents en particulier celles des zones pédoclimatiques du Fleuve, du Sine Saloum, de Ziguinchor et du Fouladou Pakao restent les plus menacées.

Les commentaires sont fermés