LES FACTEURS DE DEGRADATION DES SOLS

kabeumb-bakoummorykundaLes principaux facteurs de dégradation des sols sont au Sénégal :

  • la réduction du couvert végétal du fait de la sécheresse et de la déforestation avec la régression des formations naturelles;
  • l’érosion hydrique avec quatre formes liées à l’intensité du processus : érosion pluviale, ruissellement embryonnaire, ruissellement diffus, ruissellement concentré;
  • l’érosion éolienne, quant à elle, sévit particulièrement dans les régions du Nord (Fleuve, Centre-nord et Nord Bassin Arachidier) où les sols sont très sableux en surface et soumis durant 7 à 9 mois à l’harmattan, vent chaud et sec qui accélère leur dessiccation et provoque la remise en marche des sables lorsque la vitesse du vent est supérieure à 4m/s;
  • la dégradation chimique se présente sous deux formes : la salinisation et l’acidification. La salinisation, causée, entre autres, par la remontée capillaire des nappes superficielles salées, représente environ 9 % des superficies dégradées (delta du fleuve Sénégal, Casamance, delta du Saloum, le cours inférieur de la Gambie et le lac de Guiers).
  • Erosion éolienne : Mise en place de brises-vents, Capacitation des producteurs, Mise en place de pare-feux, Reboisement, Mise en place de haies vives et de fascines, Régénération Naturelle Assistée (RNA), Mettre en œuvre des plans d’aménagement et d’occupation des terres, Information/sensibilisation sur les bonnes pratiques de GDT;
  • Erosion hydrique : Mise en place de diguettes en cadre, Mise en place de cordons pierreux, Mise en place de demi-lunes, Mise en œuvre de techniques de Zai, Mise en place de Gabions, Mise en place de fascines, Reboisement des zones sensibles à l’érosion, Capacitation des producteurs, Information/sensibilisation sur les bonnes pratiques de GDT;
  • Salinisation/acidification des sols : Capacitation des producteurs, Amendement au phosphogypse des terres, Utilisation des variétés tolérantes au sel, Promotion de la R/D dans le domaine de la valorisation des terres salées, Information/sensibilisation sur les bonnes pratiques de GDT ;
  • Baisse de la fertilité des terres : Phosphatage de fond des terres, Pratiques du compostage, Promotion des engrais naturels, Capacitation des producteurs, Promotion de la culture du fonio dans les terres pauvres, Parcage des animaux, Information/sensibilisation sur les bonnes pratiques de GDT, Association arbres/cultures ;
  • Ensablement des vallées et bas-fonds : Mettre en œuvre des plans d’aménagement et d’occupation des terres, Formation des producteurs sur les techniques de lutte contre l’ensablement des vallées et bas-fonds, Aménagement des vallées et bas-fonds, Information/sensibilisation sur les bonnes pratiques de GDT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.